Cordofonic

Marie Mazille : violon, nyckelharpa, chant
Fréderic Baudimant : violon, violon ténor
François Breugnot : violon, violon ténor, chant
Stéphane Arbon : Contrebasse

Cordofonic

Pendant le festival

CONCERT - Dimanche 6 août, 19h30, Salle Jouhet

Ils sont quatre, le «Cordofonic». Que des cordes frottées, pincées, à grands coups d’archets, à grands coups de griffes. Pas des orthodoxes du quatuor les lascars... Leur quête, c’est de donner des couleurs «tout cordes» à une palette de musiques qu’ils connaissent bien et de s’inventer un pays musical rien qu’à eux. Peinards quoi...les pieds dans l’herbe...

Cette réunion inédite rassemble des violonistes et un contrebassiste marqués par des formes de musiques bien vivantes dans notre pays. Des traditions qui séjournent au sein de la France, dans tout le Massif Central et le centre de la France par exemple jusqu’à celles de pays et de cultures plus éloignées. Dans toute cette diversité, le violon a eu et a une place à part. Instrument de musique «savante» autrefois approprié par les musiciens «de routine» dont l’inventivité continue de nous étonner, il est aujourd’hui encore plus qu’ hier un trait d’union entre les conceptions musicales qui co-existent dans notre «globalité» culturelle. C’est pourquoi le principe créatif de ce projet emprunte à des idées que notre génération de musiciens a acquis auprès des «sources de la tradition» comme à travers la somme de nos expériences individuelles.

Instruments par nature double, solistes ou vivants en confréries, le violon, la nyckelharpa et la contrebasse permettent de créer des sons à l’infini, des plus rugueux aux accords les plus savants. C’est pour tout cela que «Cordofonic» s’est uni avec l’idée de rassembler les influences qui font de leures recherches sur les musiques traditionnelles et actuelles un travail vivant.